La coalition mondiale pour la démocratie

Ce que la démocratie peut apprendre des entreprises

Inscrivez-vous

À nos nouvelles, nos analyses et nos reportages concernant la démocratie directe partout sur la planète!

Subscribe

Lernende Demokratie

Ce que la démocratie peut apprendre des entreprises

30-01-2018

Les entreprises les plus performantes ont appris à s'adapter en permanence aux nouveaux défis, si nous voulons rendre nos sociétés plus résilientes, nous devons faire de même pour nos démocraties. C'est le point de départ central du nouveau projet de Democracy International, l'Académie pour la démocratie apprenante, dirigée par Dr Raban Fuhrmann. Nous avons besoin d'un leadership intelligent, qui est capable d'adapter les processus démocratiques aux circonstances contemporaines : Dr Fuhrmann explique pourquoi nous avons besoin de développeurs de la démocratie.

Pourriez-vous nous expliquer ce qu'est la démocratie apprenante ?

D'une manière générale, dans tous les types d'organisations, si on n'évalue pas et on ne développe pas constamment ce qu’on fait et comment on le fait, à un moment donné, on se retrouvera dans une impasse. Ce sentiment d'impasse est quelque chose que beaucoup de gens vivent aujourd'hui dans notre société, que ce soit sur des questions écologiques, démocratiques ou financières. De plus en plus, comme le montrent différentes études et enquêtes, de larges pans de la population ont le sentiment que nous ne pouvons pas continuer ainsi.  Ils ont le sentiment que la façon dont nous pratiquons la politique aujourd'hui n'est pas durable et, du moins en partie, c'est à cause de la façon dont nous organisons notre démocratie. C'est à cause de la façon dont nous déterminons les problèmes que nous voulons résoudre, de la façon dont nous trouvons des solutions à ces problèmes et de la façon dont nous décidons et mettons en œuvre ces solutions. En fait, la façon dont nous prenons des décisions en général a très peu changé avec le temps.

Aucune entreprise commerciale ne pouvait se permettre de ne pas constamment repenser sa production. Nous appelons ce concept "organisations apprenantes", le terme "démocratie apprenante" en est emprunté. L'une des principales raisons pour lesquelles il y a tant d'entreprises prospères en Allemagne, en particulier dans le domaine de la construction mécanique, est qu'elles prennent le temps de réfléchir à la manière d'améliorer les choses. Ils évaluent la manière dont ils travaillent, avec leurs employés, leurs clients et fournisseurs - c'est très important, c'est participatif. C'est de ça qu'il s'agit. Une démocratie apprenante est une société qui essaie d'être meilleure qu'elle ne l'est actuellement, qui essaie de fonctionner mieux qu'elle ne fonctionne !

En d'autres termes, c'est un processus continu et c'est un processus où l'apprentissage n'a pas un arrière-goût négatif, où les gens ne disent pas "Oh mon Dieu, pas encore", mais où l'apprentissage est vu comme quelque chose qui est naturel et évident comme la respiration : "Oui, bien sûr nous prenons ce temps! Regardons comment nous avons fait cela auparavant et réfléchissons à la façon dont nous pouvons le faire mieux ".

Nous devons donc créer une culture d'apprentissage de la démocratie dans nos sociétés ?

Oui, mais il est important de ne pas réduire la question de la démocratie apprenante à la participation citoyenne. Il est tentant de penser qu'apprendre la démocratie, c'est simplement apprendre comment les citoyens peuvent avoir une plus grande influence sur la politique et la démocratie. On confond aussi souvent la démocratie apprenante avec l'apprentissage de la démocratie et de son fonctionnement. Il s'agit bien sûr de questions très importantes, mais ce n'est pas l'objet de notre projet. Beaucoup de choses se passent déjà dans ce domaine.

Comment l'Académie pour la démocratie apprenante va-t-elle améliorer nos démocraties ?

Ce que nous faisons est centré sur le processus de "création de valeur politique", la manière dont nous produisons ensemble des biens communs. Nous essayons de résoudre les problèmes ensemble, non seulement l'État et l'administration, mais aussi les partis, la société civile, le monde des affaires, les églises, les universités - toutes les institutions d'une société. Dans une démocratie, tous contribuent à la renforcer avec leurs propres talents, avec ce qu'ils font bien. Les communautés ne peuvent réellement se développer davantage que si elles ont construit ce partenariat éducatif avec différents acteurs. L'Académie pour la démocratie apprenante se concentre sur la manière dont nous pouvons réaliser ce processus d'apprentissage.

L'Académie pour la démocratie apprenante poursuit trois objectifs. Premièrement, nous voulons attirer l'attention sur ce sujet. Nous devons dire clairement que si nous ne commençons pas à investir plus de temps, d'énergie et de compétences pour repenser notre façon de pratiquer la politique et la démocratie, les choses tourneront mal. Une partie de notre travail consiste maintenant à faire campagne, à porter cette question à l'attention du public, mais aussi des administrations, des acteurs politiques et des fondations. Il est important de dire clairement que nous avons besoin de compétences, de personnes, de ressources et de nouveaux emplois pour nous attaquer à ce problème. À certains égards, nous avons besoin d'un domaine politique distinct pour une politique démocratique consciente.

Le deuxième pilier, c'est l'Académie au sens étroit du terme : une école pour les développeurs de la démocratie. Habiliter, former et éduquer les gens à développer ces processus d'apprentissage, qu'ils travaillent pour les administrations politiques, la société civile ou les entreprises, ou même s’ils sont des citoyens ordinaires. Ils peuvent venir d'horizons très différents, essayant de faire une différence au niveau local, régional, fédéral ou européen. Il nous faut des champions de la démocratie ! De même que les entreprises ont aujourd'hui des départements entiers qui travaillent sur le développement organisationnel, développent continuellement de nouveaux instruments avec leurs employés et conçoivent eux-mêmes ce processus d'apprentissage. Dans toutes les municipalités, dans toutes les administrations, dans tous les États, dans tous les ministères, nous avons besoin de professionnels comme ceux-ci, capables de modérer ces processus d'apprentissage transversaux. Nous voulons former ces facilitateurs d'apprentissage. Pour cela nous travaillons avec des différents partenaires, L'Université de Tübingen, par exemple, s'est déjà engagée à apporter son soutien.

Troisièmement, mais c'est vraiment plus en soutien de nos deux objectifs principaux, nous voulons approfondir et élargir la recherche sur le thème du développement de la démocratie. Nous voulons explorer quels exemples de démocratie apprenante existent déjà et publier ces informations pour les rendre accessibles. Nous voulons développer du matériel pédagogique, des programmes d'études, etc. Nous avons également besoin d'une assurance de la qualité : comment faire en sorte qu'il ne s'agisse pas seulement d'un apprentissage superficiel, mais d'un apprentissage réellement transformateur ? Nous devons nous assurer que les compétences qui sont développées et transmises par l'Académie permettent réellement aux gens de façonner les processus dans leurs communautés d'une manière durable. Tels sont les objectifs de l'Académie pour la démocratie apprenante.

Sceau

Democracy International est une association enregistrée en Allemagne
(eingetragener Verein e.V.).

Friedrich-Ebert-Ufer 52
51143 Cologne
Allemagne
Tel.: +49 (0) 2203 102 14 75
Fax +49 (0) 2203 59 28 62
Email: contact@democracy-international.org

Amtsgericht Köln
VR-Nr. 17139

Sceau complet

Compte en banque

Democracy International e.V.
IBAN: DE 58370205000001515101
BIC: BFSWDE33XXX

Bank für Sozialwirtschaft
Konto: 1515101
BLZ: 37020500

Inscrivez-vous

À nos nouvelles, nos analyses et nos reportages concernant la démocratie directe partout sur la planète!

Subscribe

Suivez nos activités